Bonjour, pour profiter de tous les avantages de ce site, veuillez vous connecter si vous êtes déjà inscrit.

Si vous ne vous souvenez plus de votre mot de passe, vous pouvez le réinitialiser en indiquant votre adresse mail :

Pas encore inscrit sur le site ?
Si vous êtes membre de l’association, faites vos demande en cliquant sur le bouton ci-dessous :
INSCRIVEZ-VOUS

Liste des griefs

Le quartier de Rothschild – Kennedy

Histoire du quartier de Rothschild

C’est en 1887 qu’attirée par la douceur du lieu, la baronne Alice de Rothschild (issue de la branche dite de Vienne de la famille), décide de passer quelques mois à Grasse, au grand hôtel (bâtiment encore existant avenue Victoria). Séduite par le charme du lieu, elle achète un grand champ d’oliviers jouxtant l’hôtel.

villavictoriaSolide célibataire de 42 ans, elle fait édifier la villa Victoria sur ce terrain en l’honneur de son amie la reine d’Angleterre. Dés lors elle partage sa vie entre son domaine de Grasse (d’octobre à mars) et son manoir de Waddeston au nord de Londres.

Experte paysagiste et botaniste, Alice va créer un immense jardin naturel dit à l’anglaise. Elle va conserver et mettre en valeur les oliviers déjà centenaires et faire planter une impressionnante collection de plantes exotiques: conifères rares, palmiers de tous types, agrumes cactées et mimosas de toutes les variétés amenés des colonies britanniques par les botanistes de la couronne.

Chaque année, on plantait plusieurs milliers de violettes de Parme sous les oliviers et au cours de ses séjours, Alice engageait et dirigeait personnellement plus de 80 jardiniers.

Un chemin carrossable de 3 kilomètres (actuel chemin de la coste d’or) traversait tout le jardin. En l’honneur de la visite de la reine en 1891, ce chemin fut prolongé jusqu’en haut du domaine pour rejoindre le pavillon de thé.

A la mort d’Alice en 1922 et après 35 ans d’investissements continus, le domaine s’étendait sur 135 hectares paysagés et représentait la moitié de la superficie de la commune de Grasse. Son jardin, qui comptait même une église protestante, fut considéré en son temps comme l’un des plus complets et plus esthétique de toute la côte méditerranéenne. Le fleuron de l’aristocratie européenne fréquenta le domaine.

En 1925, l’héritier d’Alice, Edmond, âgé et peu présent à Grasse consentit à céder le domaine à la ville de Grasse pour la somme astronomique de deux millions et demi de francs. La ville de Grasse et son maire M. Perrimond entreprirent aussitôt un vaste programme d’aménagement de larges boulevards ainsi que de lotissement. Les travaux furent confiés à la société civile de reconstruction qui réalisa les voies, les squares , posa les canalisations et donna son aspect presque définitif au domaine.

En 1928, la villa victoria fut détruite pour laisser la place au palace nommé « palais provençal » (41 av de victoria) qui fût le siège des services allemands d’occupation pendant la guerre. Les vestiges du grand jardin d’Alice: cèdres, eucalyptus et palmiers désormais centenaires, sont encore visibles de nos jours dans de nombreux jardins du domaine.

Les Photos du quartier

Les jardins 3
Les jardins 2
Les jardins
La Villa Victoria
>

Les Documents du quartier

Acte de vente T1

Acte de vente T2

Acte de vente T3

Acte de vente T4

Acte de vente T5

Acte de vente T6

Acte de vente T7

Convention avec la SCIR

Lotissement du Domaine de Rothschild

Association Rothschild-Kennedy
Une réalisation de l’agence
Agence INGLOBO
INGLOBO